Georges Auguste MARBOTTE Photographe
Home News Galleries Textes Links


 
 
 
 
 

Vallée du Nam Ti au Yunnan, 1907 Est-ce l'influence de la Chine et du relief tourmenté du Yunnan, où le végétal côtoie en permanence le minéral dans un chaos qui donne le tournis ? Toujours est-il que Miki ("Bel Arbre" en chinois) va s'intéresser très jeune à la peinture et au dessin.

Dans les années 1925, elle est diplômée de l'Ecole Duperré (Ecole Supérieure des Arts Appliqués de Paris) et commence une vie professionnelle qui va la passionner et lui permettre aussi d'être très vite indépendante.

Miki, 1930 Elle peint, participe à l'aménagement intérieur d'un paquebot et crée des papiers peints. Elle travaille aussi pour un grand confiseur parisien qui lui fera décorer à la main des centaines de boites de bonbons, toutes des pièces uniques. Et comme il faut bien transporter tout cela, elle passe son permis de conduire, s'achète une voiture...

Son goût très sûr l'amène à créer autour d'elle un environnement délicat et raffiné. Et ce n'est pas un hasard si les meubles qu'elle a conçu et fait réaliser dans les années 1930 semblent aujourd'hui encore des modèles de modernisme.

Papier peint déssiné par Miki Après son mariage avec Charles, lui aussi dessinateur publicitaire, elle travaille à ses côtés : catalogues de grands magasins, encarts publicitaires dans les journaux quotidiens, affiches...

Parallèlement, elle peint des tableaux, de grands tableaux, avec beaucoup de fleurs (sa passion) dont certains seront exportés aux USA par l'intermédiaire d'une galerie.
Son penchant artistique va aux impressionnistes, mais elle fréquente les expositions de nombreux autres peintres. Bien qu'un peu déroutée par le cubisme et l'art abstrait, elle s'intéresse aussi à la peinture contemporaine.

Join me www.fleuverouge.fr Guestbook