Georges Auguste MARBOTTE Photographe
Home News Galleries Textes Links


 
 
 
 
 

La situation en Extrême Orient est alors très instable.

D'abord à cause des Guerres de l'Opium qui visent à renforcer l'implantation des pays européens en Chine.

C'est d'ailleurs à cette occasion que les Français et les Anglais vont occuper Pékin et détruire (en octobre 1860) le Palais d'Été, une merveille architecturale considérée comme le "Versailles chinois", déclenchant alors la colère de Victor Hugo dans sa lettre au capitaine Butler.

Palais d'été Un des tout premier photographe de guerre, Felice Beato, avait visité le site quelques jours plus tôt et réalisé quelques images exceptionnelles.
Un autre témoin, Alexandre Duburquois jeune médecin de la Marine française, raconte les faits et le rôle joué par lord Elgin, déjà impliqué dans un autre incendie à caractère politique, celui du Parlement canadien à Montréal en 1849.

A signaler que lord Elgin père s'était lui aussi illustré de brillante façon en pillant le Parthénon à Athènes où il était diplomate. Tristes sires ! Fabriques européenes à Canton
Ensuite intervient la guerre avec le Japon, dont la Chine, qui a dû solliciter l'aide des puissances occidentales, sortira en 1895 très affaiblie. L'Allemagne, l'Angleterre, la France et la Russie en profitent pour renforcer encore leurs implantations commerciales et douanières, créées à la suite des accords de Nankin (1842).


Join me www.fleuverouge.fr Guestbook